Les étangs de la Hilette et d'Alet

Publié le par jean claude

C'est encore un programme chargé qui nous attend ce Dimanche. Ce circuit est copieux, "casse pattes", nous aurons l'occasion de nous en rendre compte.

Pourtant, jusqu'au Cirque de Cagateille, c'est une promenade sous un un très beau soleil, la pente est douce, le moral est bon et les troupes sont fraiches. Mais pour arriver jusqu'à l'étang de la Hilette, il faut le "monter" ce cirque, et la pente est rude même si des escaliers improvisés facilitent la montée, mais qu'elles sont hautes ces marches. Quelques mains courantes aident à la chose, et c'est dans une forme respectable que nous sortons de l'abri de la forêt et là, le "cagnard" nous guette.

Il est probable que nous ayons vécu Dimanche la plus chaude rando de la saison, sur un terrain vraiment pas facile et souvent glissant à cause des dernières pluies.

L'arrivée à cet étang de la Hilette nécessite le passage d'un rocher assisté d'un filin, puis tout de suite après la descente verticale de quelques rochers, elle aussi assistée d'un filin. La difficulté n'est pas insurmontable mais ajoute un peu de piment à la fin de cette grimpette.

Il fait chaud, il fait soif, et pourtant nous n'avons effectué que le tiers du parcours. Le pique-nique est avalé les pieds dans l'eau, très froide comme d'habitude, et comme d'habitude nos "esquimeaux" tentent la baignade, mais avec beaucoup plus de retenue semble-t-il, elle doit vraiment être glacée.

La pause est longue aujourd'hui, en plein soleil, personne n'est pressé de se remettre en route, et pourtant  ... il faut y aller, la route est longue. La surprise, c'est qu'il y a encore 300 m de montée et après le repas c'est dur ....et quand c'est dur ....ça râle. De plus, les pierriers s'enchainent, c'est très casse pattes ces traversées d'éboulis, et surtout très long. Le temps passe, il fait de plus en plus chaud et de plus en plus soif, et nous avons l'impression d'être scotchés à la montagne.

Et c'est la "scoumoune". D'abord un pied foulé dans un trou invisible sous le gispet (il est pour moi, la même cheville gauche, fragilisée sans doute depuis les Gorges du Tarn). Une bande bien serrée, c'est reparti. Pas longtemps, Isabelle glisse sur une dalle mouillée et son épaule droite risque de s'en souvenir quelques jours. Et là, les nerfs craquent un peu. La chaleur ? les chutes ? ça gu....., ça jure, ça s'engueule même ... si, si .....c'est une première !!!!. A la réflexion, c'est sûrement dû au fait qu' aujourd'hui il n'y avait pas de "pinard" au pique-nique, et lorsqu'on est addict au jus de raisin fermenté, l'état de manque est douloureux. 

Douloureux à tel point que Michèle craque aussi et décide de couper tout droit dans la pente, sûrement pour rejoindre le bistrot le plus proche. Il faut toute la persuasion de Richard et de Jasmine pour la ramener dans le droit chemin. Et sans doute épuisée par un tel effort, Jasmine nous gratifiera un peu plus tard d'un très beau soleil dans la descente, sans conséquence cette fois.

Et l'étang d'Alet dans tout ça ?? Il est comme tous les lacs des Pyrénées: très beau, toujours pareil et à chaque fois différent. Il vaut vraiment la peine qu'on se donne du mal pour lui rendre visite. Quelques plaisanteries aussi indispensables que stupides plus tard, la bonne humeur générale est revenue et nous effectuons toute la descente en picorant ces framboises sauvages qui jalonnent le sentier.

Il est très tard lorsque nous parvenons au parking très fatigués et très assoiffés (mon royaume pour un demi bien frais !!!). C'est une belle randonnée,  un beau parcours varié, long et pas facile, mais c'est pour cela que nous sommes venus, alors qui s'en plaindra ??


7-31-2007-1-002.JPG

                                         Le Cirque de Cagateille

7-31-2007-1-006.JPG


P1000208.JPG

 

P1000210.JPG

                                             L'étang de la Hilette

P1000214.JPG

 

P1000212.JPG

                                                      L'étang d'Alet

Commenter cet article

deschamps 11/10/2007 20:26

randonneurs bravo la montée un peu dure mais quelle récompenceamitiés Yves

Virginie 24/09/2007 10:19

Vos ilmages sont superbes

CATALANE 23/09/2007 09:21

Ouf .... j'étais inquiète, disparu mon Toulousain préféré !!! Mais je me doutais bien qu'il avait disparu avec Domi dans un coin tenu secret !!! Et oui, des soucis avec mon ancien blog. Du coup, j'ai changé de crémerie, aidée par des amis bloggeurs, car je ne suis pas très technique !!! Bises à tous les deux

:0075:D@net:0075: 19/09/2007 15:19

Quelle aventure !J'ai laissé une partie de mes genoux dans les Abruzzes, nous avons eu aussi des "casse-pattes", ce fut très difficile aussi !Bonne fin de journée.D@net.

deschamps 19/09/2007 10:08

bonjour les randonneurs amitiés