le château de Roquefixade

Publié le par jean claude

Pour cette balade en pays d'Olmes, nous avons de la chance, le ciel est uniformément bleu, il fait grand soleil mais le sol est gelé et le froid piquant.

Notre petit groupe s'échauffe les mollets par la petite grimpette jusqu'aux cascades pétrifiées de Roquefort. Elles sont effectivement pétrifiées ...par le froid, quelques stalactiques de glace enjolivent les éventails de calcaire. Nous ne nous attarderons pas.

La montée vers le château s'effectue versant Nord dans un décor de neige fraiche, à peine une petite couche de 5 à 10 cm qui nous permettra de construire un petit bonhomme de neige au croisement de 2 chemins, il aura son importance.

Lorsqu'on débouche au sommet, la vue est fantastique, les ruines du château perché sur son éperon rocheux  sont en plein soleil et devant nous se dressent enneigés: le mont Fourcat et le saint barthelemy sur notre gauche.

Une fois perchés au sommet du château, surprise, les 3 échappés qui ont filé dans la montée ne sont pas là. Ils ont voulu faire un peu de rab. Notre sentinelle de neige postée au carrefour leur indiquera finalement la bonne direction. Ces vélléités d'évasion  (ratée) auront ajoutés 3 kilomètres à leurs mollets dont ils garderont les traces en fin de parcours.

Le repas est frugal comme toujours mais enrichi par un cake qui fait l'unanimité. Le retour s'effectue en partie par une improvisation à travers champs qui nous permettra de faire connaissance avec un troupeau de chevaux superbes avant de traverser les gorges de Péreille et de rejoindre enfin notre parking.

Le bilan: une journée de plein soleil, des mollets fatigués et des visages radieux, pas mal non ?

 

 

Commenter cet article

nina 29/01/2007 10:44

Super rando