les Gorges du Viaur

Publié le par jean claude

Avant toute chose : IL FAIT BEAU.

Après 2 Dimanches de pluie, ouf, soupir de soulagement général, on va pouvoir courir le sentier dans de bonnes conditions. Les tee-shirts sont de retour, les ponchos sont enfouis au fond du sac, c'est par une température printanière que nous entamons cette randonnée par la visite de la Chapelle de Las Planques.

Parfaitement rénovée, elle domine les gorges de toute son imposante stature, ces gorges objet de notre visite du jour. Après en avoir fait le tour et l'avoir immortalisée (une fois de plus, j'imagine) en compagnie de notre groupe souriant béatement au soleil , ça fait du bien, nous descendons pour le plaisir traverser "Las Planques": ce fameux pont de planches à l'origine du nom de cette Chapelle.

Ensuite, juste pour le plaisir d'entendre râler le gros de la troupe (comment, on est monté pour rien ???), nous allons effectivement monter (juste un peu) pour aller admirer cette chapelle et ce pont d'un peu plus loin. On dirait "Le Pont de la Rivère Kwaï", ça valait le coup quand même.


Allez, on redescend et on attaque le meilleur: une grimpée courte mais bonne !! Tout le monde a débouché les gicleurs là !. Les poumons apprécient. Et puis après c'est spectacle permanent. Ce sentier étroit, glissant parfois (2 semaines de pluie ont laissé des traces), domine en permanence cette rivière qui sinue dans ces gorges aux falaises superbes avec tous les 100 mètres un point de vue à couper le souffle.

Plein les yeux !! Cette vallée est à l'état naturel, préservée. Il n'y a pratiquement pas d'accès pour les voitures, même pas pour les 4/4. Un vrai bonheur. Pour une fois, les très nombreux ruisseaux traversés dégorgent d'eau et nous offrent leurs cascades.

Alors évidemment, ce sentier, ce n'est pas une promenade familiale. Quelques passages techniques en descente sont là pour nous le rappeler. Quelques glissades, un doigt coupé (on a ramassé les morceaux Marylou), un autre doigt : foulé celui-là. Quelle Aventure !!!!

Et puis nous avons vu sous les ruines du Château de Thuriès ( quel panorama !! ce n'est pas racontable, il faut y aller) une curiosité pour le moins originale, un arbre qui "marche sur la tête". Une tempête, sans doute, qui l'a déraciné et qui l'a planté: tout droit, les racines en l'air !!

Enfin c'est la remontée vers PAMPELONNE. Comment, quoi, Pampelonne !!! hallucination collective ???? Où est la plage ?? On veut voir Brigitte, là, tout de suite !!!.

Je la tiens mon explication, c'est pour ça qu'elle a paru longue cette rando, on s'est trompé quelque part et on est arrivé à Saint Tropez.  Non, non, l'animateur ne s'est pas trompé dans ses estimations, il n'y a que les mauvaises langues qui peuvent le prétendre. Bref, il faut quand même aller la récupérer cette voiture déposée imprudemment au pont de Cirou, et ce sera au pas de course avec le soutien de 3 généreux camarades qui n'ont pas voulu me laisser tout seul dans la galère. Mille excuses.

 

jean claude 

 

 

Commenter cet article

Florence 03/04/2007 17:43

A faire et à refaire. Moi j'y retourne bientôt et j'y emmène du monde...

jean claude 12/03/2007 13:47

merci Flo, ça fait plaisir

Flo de Sendai 12/03/2007 12:31

Quels beaux paysages.........tes photos donnent vraiment envie !
Amities de Flo.