La Cabane d'Arizes

Publié le par jean claude

Ce mardi 08/05 est l'occasion pour Dominique et moi de rejoindre quelques amis rencontrés au réveillon du jour de l'an. C'est une très belle journée de grand soleil. En matière de météo les randos se suivent et ne se ressemblent pas . Après le froid Sibérien de Dimanche, on fête le grand retour de l'écran total.

Henri nous a concocté un très beau parcours dans un secteur que manifestement il connait comme sa poche. Me contenter de suivre sans rien faire d'autre que d'admirer le paysage, il y a bien longtemps que ça ne m'était pas arrivé et c'est bien agréable.

Dès les cabanes de Tramazaigues, notre point de départ, nous allons longer l'Arizes, très joli ruisseau qui coule  en cascade dans des mini-gorges ou qui sétire paresseusement au milieu des prés où s'ébattent des chevaux et leurs poulains dont l'un d'eux manifestement découvre la vie.

Les fleurs sont  pressées d'éclore, nous verrons même quelques gentianes printanières sur une touffe de gispet, cernées par la neige. Gentianes, violettes, jonquilles, populages sont de sortie; les ellébores et les rhododendrons les rejoindront sous peu, il s'en faut de quelques jours.

La montée s'effectue tranquillement jusqu'à la Cabane d'Arizes, avec en permanence dans notre champ de vision, le Pic du Midi de Bigorre, qui par ce versant est-sud-est se présente comme un gros caillou très enneigé  à son sommet sur lequel domine l'observatoire.

En face de nous, il y a d'après notre guide du jour, un petit lac, le lac d'Arizes. Nous allons, Henri, Véronique et moi, essayer de nous en approcher pour l'apercevoir mais sans trop d'illusions. Il est clair déjà que le tapis de neige immaculée augmente d'épaisseur au fur et à mesure de notre progression. Pas équipés pour cette neige, alors que nous en sommes très près, nous décidons prudemment de renoncer.

Nous ne sommes pas montés pour rien. Sur notre gauche le Pic du Midi se purge en permanence, et les avalanches (minis quand même) s'écoulent avec fracas. C'est spectaculaire, malheureusement les photos n'en rendent pas compte. Et face à nous, au Sud, nous pouvons admirer toute la chaîne derrière La Mongie: Pic de Portarras, Pic de Bastan, Pic de Gourguet ..... et + près de nous à l'Ouest: le Pic du Tourmalet, le Pic Costallat ...Le savoir d'Henri serait nécessaire pour une description + précise, il connait chaque caillou de ce coin des Pyrénées.

Le retour à la cabane nous permet de découvrir le spectacle habituel de 3 marmottes se dorant au soleil (Dominique, Evelyne et Etiennette).

Henri décidément ne s'embarque pas à l'aventure sans ressources. Un petit pastis pour s'ouvrir l'appétit, le camping-gaz pour le cappucino, ça c'est de l'organisation. Une bonne sieste au soleil s'impose alors avant de redescendre tranquillement par l'autre rive de l'Arizes.

J'ai profité de cette sortie pour repérer un très beau parcours qui monte jusqu'au Pic du Midi par le Col de Sencours et le Lac d'Oncet : 1400 m de dénivelée, ce n'est pas une plaisanterie, mais le panorama au cours de cette ascension doit être somptueux.

Cette journée se termine par une orgie de crêpes et de bolées de cidre à la station du Payolle. Merci Henri pour cette balade dans la joie et la bonne humeur, c'est une première et ce ne sera probablement pas la dernière.

 

 

                      Le Pic du Midi de Bigorre: vue des Cabanes de Tramazaigues

 

                                                             Le Col de Sencours

 

      Véronique et Henri, quelques dizaines de mètres + haut: le Lac d'Arizes

                                 Le Pic du Midi se purge, la neige s'écoule avec fracas

 

                                           Notre petit groupe à la Cabane d'Arizes

 

                                               Ah !!!! la sieste ....

 

 

 

 

 D'autres photos demain, promis

Commenter cet article

evelyne 12/05/2007 14:03

Belle journée, trés beau temps,magnifique sieste reposante dans un ecrin de verdure entouré de sommets enneigés. A refaire

CATALANE 10/05/2007 10:28

J'ai bien regardé les photos, et lu le texte en détail cette fois-ci. Super cette ballade. Je languis que mon petit "peton" se remette totalement pour repartir marcher à fond la caisse ..... et  évacuer le trop plein de kilos qui se sont installés ! Bises

CATALANE 10/05/2007 06:49

Oups, je passe rapidos, car je suis en retard. Photos magnifiques. Je reviendrai les voir un peu mieux dans la journée !