Les Gorges d'Oppedette

Publié le par jean claude

Toujours dans le Lubéron, à 10 kms à peine du secteur du Colorado Provençal, nous découvrons les Gorges d'Oppedette, un site complètement différent, teminé les ocres, c'est la "caillasse" qui nous attend.

L'Histoire remonte au miocène (10 millions d'années). Les Monts du Ventoux s'élèvent. Le Calavon se fraye difficilement un chemin au milieu des calcaires urgoniens, creusant sur 2,5 kms un canyon de 200 mètres de profondeur.

Ce torrent certainement impétueux à cette époque est devenu au fil du temps un mince filet d'eau sporadique, complètement sec dès les premières chaleurs, la plus grande partie de ses eaux s'enfonçant dans le sol, dans le réseau souterrain qui alimente la résurgence de Fontaines du Vaucluse.

Nous débutons ce parcours en aval du pont sur le Calavon par la rive droite. C'est la partie la plus compliquée. La dénivelée est ici quasi inexistante (200 m au total, probablement pas plus), le sentier est très étroit, il passe à travers une végétation de garrigue, chênes rabougris et génévriers. C'est de la roche, agressive, "coupante", qui fait mal aux pieds et qui freine la progression en permanence.

Des belvédères s'offrent à nous tous les 100 m, les panoramas sur les gorges sont superbes, sauvages, rustiques, "durs". Nous longeons le bord de la falaise au plus près, puis le sentier descend et court à flanc de falaise. Les choses se compliquent, quelques échelles descendent au fond d'avens, que nous n'emprunterons pas.

La chute devient absolument interdite, sinon c'est le saut de l'ange garanti jusqu'au fond. Dominique redouble d'attentions et elle finira cette rando sur ses 2 jambes. Sur un parcours pareil, ça mérite d'être souligné. Ceux qui la connaissent apprécieront la performance. Quand elle va lire ce commentaire, je vais me faire lyncher. Enfin, j'assume. Quelques passages sont "compliqués", mais assistés par des rampes métalliques.

Toute cette partie du parcours demande 1h00 d'attention soutenue. Sur un  groupe de 16 personnes qui étaient avec nous au gîte, et qui ont fait également cette randonnée un autre jour, seuls 3 ont fait la totalité, les autres ont renoncé. Ce passage à flanc de falaise qu'on voit bien sur une des photos n'est pas pour tout le monde.

A notre arrivée dans ce très beau petit village qu'est Oppedette, nous sommes accueillis par un "Ancien", qui nous ayant vu peiner dans cette toute petite montée vers le village est venu, gentiment, spontanément nous indiquer le chemin de la fontaine pure et fraîche et c'est vrai qu'elle est bien agréable. Notre ancien connait le parcours de cette rando comme sa poche, il y a longtemps qu'il ne peut plus le "courir", mais sa mémoire de chaque caillou, de chaque difficulté est intacte, et avec lui pas besoin de topo-guide.

On a passé un bon moment, sympathique, à l'écouter nous raconter son village et sa randonnée. Bonne journée, Papy, je suis heureux de vous avoir rencontré.

Le retour est plus simple, par le GR, rive gauche. Il longe par endroits le bord de la falaise, notamment au Belvédère des 2 préfets ainsi appelé depuis que ces 2 préfets (pas moins) sont venus inaugurer le sentier des Gorges en 1951.

C'est un très beau parcours de 4h00 environ, donc court, mais intéressant, sauvage, au rocher "agressif", tout ce que j'aime. A déconseiller complètement si l'on est sujet au vertige, ce sentier à flanc de falaise est pendant 1h00 un peu compliqué.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On voit bien la ligne beige du chemin qui court à flanc de falaise

 

demain, des photos du village d'Oppedette

 

 

Commenter cet article

CATALANE 01/06/2007 09:33

Et bien voilà une rando que nous n'avons pas faite !!! Je n'ai pas le vertige, mais Guy .... c'est un peu juste. A voir pour l'automne ! Dommage, la première photo ne passe pas chez moi. Bises à tous les deux (et chapeau à Dominique. Y a-t-il eu lynchage ?)

syldu29 31/05/2007 18:51

Merci pour cette belle balade, hélas pas pour moi car j'ai trop le vertige. Mais c'est tellement bien raconté que j'ai l'impression de l'avoir faite avec vous. Bonne soirée.